FoodTech Robot Startup

Du robot marmite au robot pizzaïolo : Où sont-ils en cuisine ?

6 juin 2018
robot cuisine

Le robot est partout et encore plus dans les cuisines professionnels ou les besoins et attentes sont énormes. La mise en place en cuisine est très souvent la succession de nombreuses tâches répétitives. Ces tâches peuvent entrer dans une démarche d’automatisation à l’aide d’un robot commis. Le chef peut alors donner libre cours à sa créativité, son imagination. Les robots ne se limitent pas à la préparation mais aussi à la cuisson des ingrédients et à la touche finale. Ils touchent principalement la cible de la restauration rapide. Du robot marmite au robot pizzaïolo, où en sommes-nous aujourd’hui des robots en cuisine professionnel ?

🤖Le cuisinier mécanisé

La startup britannique Moley Robotics a inventé un robot chef 100% automatisé nommé Moley. Il peut apprendre des recettes et des techniques de cuisine tout en nettoyant son plan de travail ensuite.  Grâce à deux bras mécanisés Moley retranscrit les gestes de la recette et son déroulé qu’il aura au préalable enregistré grâce au visionnage d’un vrai chef en action. Moley est toujours à l’étape de prototype et des interrogations demeurent toujours : sera-t-il reconnaître une forme différente d’ingrédient et d’ustensile ? l’emplacement des ingrédients n’est pas toujours au même endroit ? La 1ère version de Moley était estimée à la vente entre 10000 et 15000 euros. En 2018, une version compacte de Moley devrait voir le jour et être commercialisé pour la maison, le domestique.

Pour avoir plus d’informations sur Moley, vidéo de présentation par Numerama :

🤖Le robot pizzaïolo

L’idée de la startup Ekim est de pouvoir vendre des pizzas 7j/7 et 24H/24 grâce à son robot pizzaiolo nommé Pazzi. Un point de restauration complètement automatisé de la prise de commande, à la fabrication jusqu’au paiement. Le robot fabrique sous les yeux du client la pizza en 30 secondes. L’objectif de cette startup est de se développer sous la forme de franchise et de lancer son 1er restaurant en 2019 en France. Concept à suivre de près !

robot pezzi

🤖Cuisson du burger contrôlée par Flippy

Flippy a été lancé en Février 2017 par Miso Robotics pour la chaîne de restauration américaine CaliBurger. Flippy est capable de gérer la cuisson des steaks de burger et les assembler de manière partielle. Ainsi le commis ne reste pas bloqué à la table de cuisson pendant le rush du service. La force de ce robot est son adaptation à l’environnement de travail, pour éviter les erreurs grâce à de l’intelligence artificielle supportée par des serveurs de deep learning. Il est équipé d’un grand nombre de capteurs et de caméras. Flippy va prévenir la brigade que sa mission est effectuée et il va leur laisser le champ libre quand un chef souhaite se servir de la table de cuisson. Plus de 50 Flippy vont équiper des restaurants CaliBurger et selon la chaîne le personnel remplacé au poste de Flippy va être formé à la relation client pour un meilleur accompagnement.

miso robotics

🤖Le robot marmite

Un nouveau point de restauration rapide vient d’ouvrir à Boston : Spyce. La brigade de Spyce se compose de robots qui assemblent des bols aux ingrédients divers pour un prix très attractif : à partir de 7.50$. L’humain est toujours présent dans ce restaurant mais il se concentre sur le service et l’écoute des clients. Ainsi la commande est prise via des pads, les bols sont fabriqués sous les yeux des clients avec une cuisine ouverte par les robots Spyce. Une fois le bol prêt, un serveur propose des toppings additionnels et va servir le client. Ce concept a été lancé par 4 diplômés de la prestigieuse école MIT. Pour l’élaboration des recettes, ils se sont fait aider par le chef étoilé Daniel Boulud.

 

Les progrès en termes de robotique et d’intelligence artificielle sont fulgurants et comme on peut le découvrir les essais en cours sont satisfaisants. C’est nombreux essais concernent en majeur partie les groupes de restauration, les chaînes de restaurants. Ces dispositifs sont aujourd’hui difficilement envisageables pour la restauration commerciale indépendante avec une question de coût prépondérante. A la fin de cet article se pose la question de la place des robots en salle ? sujet traité dans cet article de mon blog.