AgTech FoodTech

Comment l’AgTech peut servir la Restauration ?

16 mai 2018
agtech et restauration

On peut régulièrement entendre parler de ce terme AgTech. Avant de parler de son lien avec la restauration, nous allons définir : Qu’est ce que l’AgTech ?

En partant du nom AgTech , AG = Agriculture et Tech = Technologies. Ainsi l’agriculture et les nouvelles technologies s’associent dans le but de simplifier la production agricole, la rendre plus rapide, plus économique et au service d’une population mondiale en plein boom avec 9 milliard d’habitants à nourrir sur la planète en 2050 et seulement 40% des terres du monde entier disponibles pour cultiver, on estime à +60% de récoltes agricoles vs aujourd’hui pour répondre à la demande.

Ces nouvelles technologies permettent également de développer une agriculture durable en adéquation avec les attentes des consommateurs d’aujourd’hui. Après les tracteurs et les progrès dans l’automatisation des tâches au 20ème siècle, l’agriculture se tourne vers les nouvelles technologies au 21ème siècle. Selon les chiffres communiqués par L’AgTech, filière agricole de la FrenchTech et le ministère de l’agriculture 79 % des agriculteurs utilisent internet et 70 % d’entre eux installent des applications professionnelles sur leur mobile. On a constaté 110 % d’augmentation de l’utilisation des applications professionnelles entre 2013 et 2015.

Cette révolution technologique et agricole revête deux aspects avec le contrôle de la chaine d’approvisionnement grâce au monitoring pour réduire les pertes alimentaires, réduire le gaspillage et le contrôle de la qualité des récoltes. On estime à 1.6 milliards de tonnes des récoltes alimentaires sont gaspillées selon l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture. Un autre chiffre incroyable donné est le volume total d’eau utilisé chaque année pour produire de la nourriture perdue ou gaspillée (250 km3) équivaut à trois fois le volume du Lac Léman chaque année.

On se demande comment cette agriculture connectée peut servir la restauration ?

Et bien l’AgTech n’est pas un acteur principal dans la digitalisation de la restauration avec la FoodTech mais elle va y contribuer.

« Il faut surveiller les tendances et les innovations de l’AgTech » m’expliquait Virginie Rabant, Head of Innovation Elior Group.

La restauration est toujours à la recherche de traçabilité, le consommateur également. L’AgTech va permettre de tracer un produit plus facilement, son origine, sa date de production…  L’AgTech va permettre d’engager le restaurateur avec des producteurs locaux. De mettre en avant l’utilisation de produits locaux en respect avec l’environnement en diminuant l’impact carbone du transport par exemple. De plus en plus, le consommateur se tourne vers des produits de saison, l’AgTech va permettre au restaurateur de respecter cette saisonnalité selon sa région.

Le plus court des circuits courts !

Avec les fermes urbaines et fermes indoor, le restaurateur peut s’approvisionner en ville mais va aussi pouvoir produire par lui-même. De nombreux grands chefs comme Thierry Marx ont développé leur propre potager sur les toits de Paris et mettent en avant cette fraicheur et disponibilité des aromates et des produits pour développer leur créativité.

Le potager sur le toit de l’école culinaire Cordon Bleu Paris est un bon exemple :


Cette mise en valeur de la qualité du produit au travers du sourcing, de la saisonnalité est impossible à éviter. Le locavorisme et le bio sont des tendances fortes et durables.

👉Pour résumer en 4 mots l’apport de l’AgTech à la restauration : la tracabilité, l’engagement, la proximité et l’innovation

 

agtech et restauration